Compte rendu du match CINEYTIK B - LAPLANTALETTRES B

Les parties se suivent et ne se ressemblent pas. Il y a quelques jours, pour le choc des leaders de division 2, j'avais infligé aux joueurs présents une partie sans relief, 24 coups, souvent évidents, avec heureusement un splendide dernier coup, PENDULOnS en double appui et quadruple collage.

Ce soir, il n'aura pas été nécessaire d'attendre le dernier coup pour jouer un coup intéressant. On commence avec AZURITE (5-1, les locaux prennent déjà l'ascendant), que l'on ne prolongera pas en LAZURITE. Roupie de sansonnet à côté de TENORINI (sur R), scrabble unique, solo ordi. 

On pose à nouveau ses 7 lettres au coup suivant avec LINGOTAI (vu par 2 Cinaciens - 3 joueurs de chaque équipe limitent la perte avec ÉLOIGNAI). 

Solo ordi à nouveau avec ALPACAS (1C,33) avant DÉFLEURI préféré à DÉFILEUR (4-4, mais un zéro pour la meilleure joueuse namuroise avec "DIFLUER"); la malheureuse se reprend très bien au coup suivant: solo avec VIREUSES, qui prend quelques points à SUIVEUSE, et beaucoup à "VISEUSE", mot fatal à 5 joueurs (2-3). 

Un des cadors locaux s'enfonce plus encore au coup suivant: "DÉWATTER" lui fait permettre 61 points sur ceux qui se sont contentés de DEWAR. 

AUGERON est vu par 2 locaux, juste avant ENFEuX (54 sur le tirage FEXQEE? -  sous top à moins 3), nouveau solo PC. Petite pause avec CLOQUE, KEUM, JE et BREAK, que, bizarrement, aucun Condruzien ne verra.             

On garde au 14e coup HNMTVE?  Cela fleure le scrabble, et pourtant, aucun joueur de la bande à Christian ne joue VEHéMENT, vu par 5 adversaires. La situation s'envenime encore pour les sympathiques visiteurs (Alain Gillet et 5 dames, mais puisque le masculin l'emporte...)                                  

Après YETI, facile, 2 nouveaux solos PC, BOP, (assez banal, sous-top à - 2), et BURONS, beaucoup plus joli. 

Michel PIERARD se rappelle à notre bon souvenir avec un superbe SHTETL (15C, 56), alors que 3 joueurs (2-1, dont le vainqueur et le 4e) s' embarquent dans un "SHUTTLE" absent des ODS 7 et 8.

Après 2 coups sans intérêt, on peut contempler les dégâts. La partie (1056) a été presque aussi meurtrière qu'Hastings ( 10 ans plus tard)

Victoire très nette des Cinaciens, où Monique Deprit et surtout Bernadette Peduzzi (longtemps en tête) ont bien limité les dégâts. Nadine Lambotte sauve l'honneur des ex-Wépionnais et prend place sur le podium avec un petit point d'avance sur Luc Jacquemin. Premier devant son équipier Georges Hotua, Michel Collard continue à aligner les bonnes performances. Ce n'est plus une surprise pour personne!