Compte rendu du match ASS. SONÉGIENNE A - SABLIER A

"9849"

Intronisé nouveau capitaine de l'équipe A sonégienne Paul Fraiteur arbore fièrement son brassard vert et blanc (les couleurs de la ville de Soignies) sur un flamboyant sweat jaune (prémonitoire ?) et accueille nos amis liégeois. Sur les 20 confrontations entre les deux équipes les sonégiens n'ont rivalisé avec les liégeois que début des années 80. Bien que l'équipe du Sablier est nettement plus forte sur papier notre capitaine souhaite timidement une 4ème victoire à ses troupes. A noter que 3 participants ont participé à 19 des 20 confrontations : Françoise Bury, René Gotfryd et Benoit Coppens. La partie peut commencer sous l'égide d'Eric Brulet assisté de Jean-Paul Heggen et Michel Mambour.

Départ à la MESON, ARRETEES au 2ème coup est le premier scrabble. Le tirage HUTT?SU est stressant et il faut aller chercher 28 points en collage avec (R)USHES. Pour le 2ème scrabble il ne faut pas se triturer que les méninges ... MASTURBE sur M placé n'en fait pas jouir beaucoup ! Sous-top avec REBUTERAS (-4), ARBUSTE (-6), ... Viennent ensuite quelques petits coups pour lesquels il faut rester éveillés mais qui endorment l'assemblée : FLUO en collage, suivi de NIDA à sa gauche au départ du N placé (duo de Michel Bruyère et Emmanuel Leclercq). Le réveil va ensuite sonner avec le tirage EILNOUZ : malheur à ceux qui se contentent d'un facile nouez à 60 points ou mieux de luzin à 66 (sous-top) ils vont se faire MOULINEZ (90) ! KAWA à 44, KAWAI à 46, tranquille mais non ils faut aller chercher un FAKE (48) en O1 sur E placé ... Le tirage AEIGRTU va faire quelques dégâts : seuls 3 scrabbles secs passent, ARGUTIE (62), mot de vocabulaire (raisonnement subtil), URGEAIT (64) et GUETRAI en top pour 68 points. (S)CHWAS (S) devant axes placé culmine à 49 points suivi du tirage EECNPRS qui fixera le classement : grosse absence pour ceux qui cherchent une lettre de raccord pour scrabbler (E, I, O) ils ne tomberont pas la veste courte, SPENCER scrabble unique laisse le sous-top à 51 unités et coupe l'assemblée en deux (4-5). La partie se termine tranquillement et le top culmine à 896 points, 23 coups et 5 scrabbles.

Partie exigeante qui voit émerger notre capitaine maillot jaune prémonitoire, Paul, à -7, talonné par Marc Blavier à -10 et Laurent Larminier à -20. Partie qui a fait assez bien de dégâts au final et plus du côté du Sablier qui fait un tir groupé aux places 12 à 15 ce qui explique la belle et inespérée victoire de Soignies par 73 à 63.

Et voilà il y avait exactement 9849 jours que Soignies n'avait plus battu le Sablier. Et la fin de soirée se terminera dans une ambiance très conviviale.

 

Benoit