Compte rendu du match WATERLOO B - BRAINE TRUST B

Quasi match nul entre voisins

Atmosphère étrange pour ce dernier IC de l’ère « C’était mieux avant ».

Avant quoi ? Devinez !

Match reporté d’une semaine à la demande du Waterloo, privé de local depuis une semaine.

Grâce à Christine Splingard et Roger Moucharte, Braine parvient à dépanner le Waterloo en louant notre « salle de secours ».

Ce même soir décision est prise au niveau national d’interdire toute activité sportive, culturelle etc. jusqu’au 3 avril.

Quelques heures avant l’IC, un de mes joueurs m’avertit qu’il a été en contact avec une personne contaminée qui est maintenant en quarantaine. Nous prenons la décision de lui demander de rester à la maison.

Et c’est reparti pour Christine, qui se charge de trouver un(e) remplaçant(e) de dernière minute.

Merci Christine et Véronique !

Pas d’embrassade, pas de poignée de mains. Cet IC qui n’aurait raisonnablement pas dû se jouer, se joue quand même.

La petite vingtaine de personnes présentes ont-elles pris des risques ? Oui, évidemment, mais ça ne paraît pas évident pour tout le monde… ni au gouvernement, ni à la FBS. Nous verrons dans les 2 semaines s’il y a des conséquences.

Ah oui, j’oubliais : la partie.

Aucune envie de la décortiquer comme je le fais habituellement.

Sachez seulement que Waterloo ayant pris les 2 premières, mais aussi les 2 dernières places, la probabilité était élevée pour que l’on assiste à un résultat quasi nul, ce qui fut le cas avec la courte victoire du WAT.

À signaler cependant, la très belle victoire de Dominique Gilon à -14, loin devant ses poursuivants.

Stéphane Van Assche